Coup de coeur
  • Register

 

AU COEUR DE L'ART

Peintre

nazanin pouyandeh 2013 portrait

Née le 21 septembre 1981 à Téhéran (Iran)

Travaille et vit à Gentilly (94)

Diplôme de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (Atelier de Pat Andrea)

Master 2 recherche Arts plastiques - Université Paris I

 

Biographie

«En France et à Paris, comme artiste, on peut toujours exister»

Fille unique, elle est issue d'un milieu culturel ouvert. Elle n'a pas besoin de défier des traditions familiales strictes pour réaliser ses ambitions. Après l'assassinat de son père écrivain, en 1999, Nazanin Pouyandeh arrive en France à 18 ans pour y poursuivre ses études.

Entre la peinture et le violon dont l'apprentissage rythmait sa jeunesse iranienne, elle a choisi l'art dans l'exercice duquel elle se retrouve le mieux.

Elle fait partie d'un groupe d'une quinzaine de peintres travaillant avec Pat Andrea.

 

Un univers onirique

Elle créera d'abord ses univers improbables en mélangeant peinture et images découpées dans les magazines occidentaux qu'elle trouve alors fascinants. C'est une illusionniste. Ses peintures ont cette particularité perturbante de prêter des traits d'enfants à des corps d'adultes et réciproquement, toujours dans des couleurs très vives, éclatantes.

Puis c'est le web, source intarissable d'images, qui inspire ses compositions. Elle crée en série. Des périodes. Elle remanie, bouleverse de toutes les façons, s'inspirant des techniques de cadrage du cinéma. Elle mêle astucieusement à ses tableaux des personnages tirés de l'imagerie persane.

 

Les peintures récentes de Nazarin Pouyandeh déstabilisent toujours autant. Des scènes de ses grands tableaux, ou des visages de ses petits formats, émane douceur et violence tout à la fois. Les poses et expressions sensuelles des corps sont polluées par des détails - ou une scénographie - parfois sordides. Nazarin cultive l'ambigüité avec obsession dans un univers où tout est à double sens.

 SatorNaPouy01

Nazarin écrit :

«Tout provient des premières images qui ont été enregistrées dans ma mémoire visuelle : les affiches de cinéma peintes à la main et les grands portraits de propagande sur les façades des immeubles de Téhéran.

Dans l'oubli, l'angoisse et l'attente, c'est ainsi que vivent mes personnages, égarés dans des lieux oniriques et illusoires.

Mes tableaux sont des scènes de la vie contemporaine, mais des instants et des actions figés et suspendus dans un non-temps éternel.

Le souci de l'avant et l'après ne se pose pas, aucune histoire ne se déroule en dehors de l'espace-temps du tableau.

Chaque personnage a son vécu et se retrouve confronté aux autres par juxtaposition, c'est la composition plutôt que la situation qui crée les conflits.

Ces êtres inquiets sont témoins d'un événement qui n'est, pas dévoilé.

Je joue constamment avec les associations d'idées spontanées et naïves du spectateur. Je mets en scène des éléments du réel mais ce n'est pas le réel que je cherche à peindre. Il n'en reste qu'un murmure.»

 

Nazanin 

 

Expositions personnelles

2014 Jour de silence, The Mine, Dubaï

2013 Gouffres et Turbulences, Galerie Elizabeth Couturier, Lyon (Catalogue)

2012 In the dusk, Galerie Michael Schultz, Berlin

2011 Entre chien et loup, Galerie Aaran, Téhéran (Catalogue)

2010 Galerie Eric Mircher, Paris (Catalogue)

2009 Galerie Eric Mircher, Paris

2007 Fonds d'Art moderne et contemporain de Montluçon (Catalogue)

2004 Galerie des Beaux-Arts (CROUS), Paris

 

Expositions collectives

2015

Under Realism, Galerie Da-End, Paris

Who’s afraid of picture(s)?II, A cent mètres du centre du monde, Perpignan (Catalogue)

Salo (le salon du dessin érotique-3ème édition), les Salaisons, Romainville

DRAWING NOW (9ème édition), Carreau du temple, Paris

Ma patience a des limites - Still Life, Galerie Duboisfriedland, Bruxelles

Who’s afraid of picture(s)? Le peintre et l’image, une liaison scandaleuse, Ecole supérieure d’art et design, Grenoble (Catalogue)

2014

Painting III (2000-2015), Frissiras Museum, Athènes (Catalogue)

Under Realism, Galerie C, Neuchâtel

Cadavre exquis à la plage, Projektraum Ventilator 24, Berlin

Salo (le salon du dessin érotique-2ème édition), les Salaisons, Romainville

Open your eyes, Galerie Maia Muller, Paris

Epines d’Eden, Galerie Duboisfriedland, Bruxelles

2013

Under Realism, La lune en parachute, Epinal

THE DECEIT OF THE FLESH, Frissiras Museum, Athènes (Catalogue)

On paper, CAM Gallery, Istanbul

2012

Contes Cruels, Galerie Albert Benamou, Paris

« Tiré d’une histoire vraie » - « From a true story », Galerie Aeroplastics, Bruxelles

Under Realism, Gallery Progress, Belgrade (Catalogue)

10 years after - Carte blanche à Pat Andrea, Galerie IUFM CONFLUENCE(S), Lyon (Catalogue)

2011

ECCE HOMO LUDENS - Le jeu dans l'art contemporain, Musée Suisse du Jeu, La Tour-De-Peilz

Disturbing the public opinion, Röda Sten Art Centre, Göteborg

My Super Hero, Morono, Kiang Gallery, Los Angeles

D’après la ruine, Le Titanic, Vilnius (Catalogue)

Arc en ciel, Galerie vom Zufall und vom Glück, Hanovre

2009

Iran Inside Out, Chelsea Art Museum, New York (Catalogue)

Piece à part, Galerie Eric Mircher, Paris

Selseleh / Zelzeleh, Galerie LTMH, New York (Catalogue)

2008

Faces à faces, Galerie Eric Mircher, Paris

Het nieuwe verhaal, Galerie Victor Saaverdra, Barcelone (Catalogue)

Figuration de l’imaginaire, Centre d’art contemporain, Mont de Marsan (Catalogue)

2007

In my solitude, Galerie Aeroplastics, Bruxelles

Biennale du Salon Jeune Création Européenne (jusqu’en 2009), Montrouge, Klaïpeda, Salzburg, Gennes, l'Hospitalet, Amarante (Catalogue)

Het nieuwe verhaal, Pulchri Studio, La Haye (Catalogue)

Salon de Montrouge (Catalogue)

2006

Biennale de Jeune Création, Bourge, (Catalogue)

Salon des jeunes Créateurs (H2O), Centre Culturel Valery Larbaud, Vichy

Salon de Montrouge (Catalogue)

Galerie Frissiras, Athènes (Catalogue)

2005

Novembre à Vitry, Galerie Municipale,Vitry-sur-seine

2004

Galerie des Beaux-Arts (CROUS), Paris

2003

Painting in progress, la Maison des Arts de Créteil

 

Divers

2009 Création et réalisation de peinture – Spectacle "Misérable miracle" (Mise en scène de Bruno Boulzaguet) création au Théâtre l'Echangeur, Bagnolet

2007 Création et réalisation de fresque – Théâtre municipal Gabrielle Robinne, Montluçon

2005 Création et réalisation de peinture – Spectacle musical "Mon navire sur la mer" (Musique de Jean Christophe Feldhandler) création au Théâtre Athénor, Saint Nazaire

2004 Création de masque – Spectacle de Danse "Les 7 Pavillons d’Amour" (Chorégraphie de Sh. Meshkin Ghalam) au Centre George Gorce, Boulogne Billancourt

 

Prix et résidences

2011 Résidence d'artistes Chamalot, Corrèze

2008 Prix Spécial Erro, concours d’Antoine Marin

2006-2007 Résidence d'artistes Shakers, Montluçon

2003 Prix Alphonse Cellier, Académie des Beaux Arts

2001-2003 Cité des Arts, Paris

1995 Diplôme d’honneur de la Fondation pour la Population des Nations Unies

1994 Médaille d’argent – Shankar’s Children Competition, Inde

1993 Médaille d’argent – Shankar’s Children Competition, Inde

 

Vidéos

DRAWINGNOWPARIS, Entretien avec Philippe Piguet

 

Presse

(lien articles)

2014 Le Monde, 9 février 2014, Philippe Dagen

2013 Beaux quartiers, automne 2013, Vincent Raymond, «Fabuleux ravages »

2012 Berliner Zeitung-Am Sonntag, 2 septembre 2012, « Meisterliches im Zwielicht »

Berliner Zeitung, 23 aout 2012, Ingeborg Ruthe, « Die echten und die falschen Freunde des Francis Bacon »

AZART, janvier /février 2012, Molly Mine, « Une peinture au second degré »

2011 L’Oeil n°641, décembre 2011, Philippe Piguet, « Le jeu en art contemporain, en Suisse »

Le monde magazine, 13 aout 2011, Philippe Dagen, « Les toiles inquiétantes de Nazanin Pouyandeh »

Los Angeles Times, 24 mars 2011, Sharon Mizota, « My Super Hero : New contemporary Art from Iran at Morono Kiang »

Art Das Kunstmagazin, janvier 2011, Philippe Dagen

2010 Le Monde, 31 octobre 2010, Philippe Dagen

Pariscope, 24 novembre 2010, Alexendre Grenier

2009 Artension, novembre 2009, Pierre Souchaud, « Nazanin Pouyandeh, Un non-temps éternel »

Paris Match, 26 novembre au 2 décembre 2009, Arnaud Bizot, « Femmes, artistes, les Iraniennes de la diaspora ne sont pas soumises au silence »

C Arts, septembre 2009, James Donald, « New York Celebrates Diversity of Asian Contemporary Art Week 2009 »

Flash Art Magazine, mars 2009, Rebecca Catching, « Art of Irreverence »

The Wall Street Journal, 6 août 2009, Melik Kaylan, « The view from here »

2008 Artension, septembre 2008, Pierre Souchaud, « Nazanin Pouyandeh,le murmure du réel »

Art actuel, mai 2008, Julie Esteve, « Un trio à Paris - Nazanin Pouyandeh, Léopold Rabus, Simon Pasieka »

 

Collections

Frissiras Museum, Athènes

Ramin Salsali Museum, Dubai

Galerie Michael Schultz, Berlin

Collection Leila Heller, New York

 

CONTACT

Adresse de l'atelier :

CITÉ DES ARTISTES

54 avenue Lénine 94250 Gentilly

Contacts de l'artiste :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

06 61 89 56 25

http://nazaninpouyandeh.free.fr