Coup de coeur
  • Register

 

AU COEUR DE L'ART

Peintre

BARROT portrait ter ClaudeBernard

Dans son atelier - Crédit photo galerie Claude Bernard

 

Né à Argol le 13 Février 1973

Ronan Barrot vit et travaille à Paris

Diplômé en 1997 de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris avec les félicitations du jury

1991 > 1997 Bourse Collin-Lefranc, Tokyo -1995 Bourse Erasmus, Berlin

 

Biographie

Ronan Barrot n'est certes pas des personnes qu'on oublie. Son père, peintre provençal, et sa maman bretonne lui auraient-ils légué leurs talents et généré son allure de marin pêcheur ? On ose la plaisanterie tant lui-même est empreint d'humour. Aussi, on imagine difficilement le personnage angoissé. Et, pourtant, parvenir à insuffler à ses réalisations la vie telle qu'il la ressent depuis toujours le hante avec constance. La peur de ne pas pouvoir représenter ce qui existe à ses yeux, ne pas pouvoir obtenir une peinture en mouvement.

 

« Courbet a donné une forme au monde »

Sans doute les relations familiales de son enfance dans le Vaucluse qui l'a vu grandir, lorsque peintres et poètes se croisaient en échangeant sur leurs propres idéaux artistiques, ont-elles été propices à lui faire goûter la « substantifique moelle » d'un paysage. Sans doute cela a-t-il suscité en lui ses exigences picturales. Mais il ne cache pas son admiration pour des maîtres comme Cézanne, Corot, Manet, Vlaminck, Poussin ou Courbet dont il dit que le génie est dans sa réussite à faire vivre un tableau, à le rendre aussi vivant que le monde.

 

« Le monde est perdu quand on peint. On ne peut pas le recopier. Il faut tout réinventer, tout reconstruire. »

Les critiques lui reconnaissent une exécution en volume, classique et structurée. Il est remarqué pour son sens du mouvement et des formes. Mais Ronan Barrot avait déjà convaincu Yan Pei-Ming, alors membre du jury, qui acquis un des tableaux présentés à l'examen pour l'obtention de son diplôme.

Il est représenté à Paris par la galerie Claude Bernard, qui accueille régulièrement son travail lors de plusieurs expositions depuis 2007.

LApparition250x200cmHuileSurToile20160 ClaudeBernard
L'apparition, 250 x 200 cm, huile sur toile, 2016 - Crédit photo Galerie Claude Bernard

Expositions personnelles

2016 ART PARIS, stand de la Galerie Claude Bernard, Paris

2014 PENDANT LA RÉPÉTITION, Galerie Claude Bernard, Paris

2013 ESCANDE, Musée Gustave Courbet, Ornans

2012 ESCANDE, Musée Louis-Senlecq, L’Isle-Adam

2010 Ronan Barrot, Galerie Claude Bernard, Paris

2009 Ronan Barrot, Espace Fernet-Branca, Saint Louis - ART PARIS, Stand de la Galerie Claude Bernard, Paris - ARTE FIERA, Stand de la Galerie Claude Bernard, Bologne

2007 PEINTURES, Galerie Claude Bernard, Paris

2006 PEINTURES, Musée National Marc Chagall, Nice - PARIS, Galerie Eric Mircher, Paris

2005 À LA FRANÇAISE, Galerie Trafic, Ivry-sur-Seine

2004 LE SEUIL, Notre Dame de la Sagesse, Paris

2003 AU MANOIR, Cologny, Genève - HORS-SÉRIE, Galerie Trafic, Ivry-sur-Seine - PAYSAGES, Espace Jean Boucher, Cesson-Sévigné

2002 PAYSAGES, Galerie La Tour des Cardinaux, Marseille

2001 CATARACTES, Galerie Trafic, Ivry-sur-Seine

2000 PEINTURES, Galerie R.Y.Carrat, Paris

1999 VANITÉS, La Poudrière, Ile d’Arun

LOstension 210 x 130 cm. Huile sur toile. 2016 ClaudeBernard

L'Ostention, 210 x 130 cm, huile sur toile, 2016

Expositions collectives

2014

L'ACCROCHAGE, Résidence du Consul de France, Rio de Janeiro

2013

ART PARIS, Grand Palais, Galerie Claude Bernard, Paris

L’ARBRE QUI NE MEURT JAMAIS, Théâtre des Sablons, Neuilly-sur-Seine

E-MOTION - Collection Bernard Massini, Fondation Maeght, Saint-Paul-de-Vence

2012

ART PARIS, Grand Palais, Galerie Claude Bernard, Paris

LA BELLE PEINTURE EST DERRIÈRE NOUS, Lieu unique, Nantes

2011

Ronan Barrot et Denis Monfleur, Galerie Claude Bernard, Paris

A GLIMPSE OF FRENCH CONTEMPORARY PAINTING, Macau

2010

C’EST LA VIE ! Vanités de Caravage à Damien Hirst, Musée Maillol, Paris

L’OEIL A L'ETAT SAUVAGE, collection Jean-Claude Volot, Crypte Sainte-Eugénie, Biarritz

COLLECTION 3, peinture et dessin dans la collection Claudine et Jean-Marc Salomon, Alex

LA BELLE PEINTURE EST DERRIÈRE NOUS, Sanat Limani-Entrepot 5, Istanbul

2009

ANIMAL HITS, Galerie Charlotte Moser, Genève

2008

ARTE FIERA, accrochage de groupe, Stand de la Galerie Claude Bernard, Bologne

GALERIE CLAUDE BERNARD, Accrochage de groupe, Paris

SILHOUETTE, Musée de Sérignan, Sérignan

2007

DE LEUR TEMPS, Musée de Grenoble, Grenoble

ART PARIS, Grand Palais, Galerie Claude Bernard, Paris

2006

FIAC, Stand de la Galerie Claude Bernard avec les artistes E. Steinberg et P. Edouard, Paris

LA FORCE DE L'ART, Grand Palais, Paris

EXPOSITION ANTOINE MARIN, Espace municipal, Arcueil

Barrot Pencréac’h Picasso, Musée national Picasso

LA GUERRE ET LA PAIX, Vallauris

2005

FIAC, Stand de la Galerie Claude Bernard, Paris

SCOPE ART FAIR, Galerie Eric Mircher, Londres

My favorite things, Musée d’Art contemporain, Lyon

Léda, Galerie Trafic, Ivry-sur-Seine

2004

Barrot et Pencréac’h, Espace privé, Marseille

2002

UN CABINET D'AMATEUR, Galerie Trafic, Ivry sur Seine

2000

LE VOILE DE VÉRONIQUE, Église de Saint Séverin, Paris

1999

LE VOILE DE VÉRONIQUE, Galerie Saint Séverin, Paris

ACTION DIRECTE, Espace privé, Paris

vue expo barrot art paris 2016 03 bis

ART PARIS, 2016

Collections publiques

Musée d'Art Moderne et Contemporain (MAMCS), Strasbourg

FRAC Ile de France-Le Plateau

Fondation Massini, Nice

Collection Salomon, Alex

Collection Jean-Claude Volot, Abbaye Auberive

 

Vidéos

Ronan Barrot plus vrai que nature - Département du Doubs - 22 avril 2013

Peut-on vivre sans artistes - KTO TV - Émission du 9 avril 2013

Ronan Barrot - ART NEWS - Juin 2012

Ronan Barrot - France 3 - 2009

Espace Fernet-Branca - St-Louis TV - juin 2009

 

Articles

Isabelle Brunnarius, France 3 Franche-Comté, juillet 2016

Thierry Gizard, ARTE FIELDS, aout 2015

Michel Brière, Narthex/Portrait d'artiste, janvier 2015

 

CONTACT

GALERIE CLAUDE BERNARD

7-9, rue des Beaux Arts 75006 Paris.

Tel: 01 43 26 97 07 Fax: 01 46 33 04 25

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

AU COEUR DE L'ART

Peintre

nazanin pouyandeh 2013 portrait

Née le 21 septembre 1981 à Téhéran (Iran)

Travaille et vit à Gentilly (94)

Diplôme de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (Atelier de Pat Andrea)

Master 2 recherche Arts plastiques - Université Paris I

 

Biographie

«En France et à Paris, comme artiste, on peut toujours exister»

Fille unique, elle est issue d'un milieu culturel ouvert. Elle n'a pas besoin de défier des traditions familiales strictes pour réaliser ses ambitions. Après l'assassinat de son père écrivain, en 1999, Nazanin Pouyandeh arrive en France à 18 ans pour y poursuivre ses études.

Entre la peinture et le violon dont l'apprentissage rythmait sa jeunesse iranienne, elle a choisi l'art dans l'exercice duquel elle se retrouve le mieux.

Elle fait partie d'un groupe d'une quinzaine de peintres travaillant avec Pat Andrea.

 

Un univers onirique

Elle créera d'abord ses univers improbables en mélangeant peinture et images découpées dans les magazines occidentaux qu'elle trouve alors fascinants. C'est une illusionniste. Ses peintures ont cette particularité perturbante de prêter des traits d'enfants à des corps d'adultes et réciproquement, toujours dans des couleurs très vives, éclatantes.

Puis c'est le web, source intarissable d'images, qui inspire ses compositions. Elle crée en série. Des périodes. Elle remanie, bouleverse de toutes les façons, s'inspirant des techniques de cadrage du cinéma. Elle mêle astucieusement à ses tableaux des personnages tirés de l'imagerie persane.

 

Les peintures récentes de Nazarin Pouyandeh déstabilisent toujours autant. Des scènes de ses grands tableaux, ou des visages de ses petits formats, émane douceur et violence tout à la fois. Les poses et expressions sensuelles des corps sont polluées par des détails - ou une scénographie - parfois sordides. Nazarin cultive l'ambigüité avec obsession dans un univers où tout est à double sens.

 SatorNaPouy01

Nazarin écrit :

«Tout provient des premières images qui ont été enregistrées dans ma mémoire visuelle : les affiches de cinéma peintes à la main et les grands portraits de propagande sur les façades des immeubles de Téhéran.

Dans l'oubli, l'angoisse et l'attente, c'est ainsi que vivent mes personnages, égarés dans des lieux oniriques et illusoires.

Mes tableaux sont des scènes de la vie contemporaine, mais des instants et des actions figés et suspendus dans un non-temps éternel.

Le souci de l'avant et l'après ne se pose pas, aucune histoire ne se déroule en dehors de l'espace-temps du tableau.

Chaque personnage a son vécu et se retrouve confronté aux autres par juxtaposition, c'est la composition plutôt que la situation qui crée les conflits.

Ces êtres inquiets sont témoins d'un événement qui n'est, pas dévoilé.

Je joue constamment avec les associations d'idées spontanées et naïves du spectateur. Je mets en scène des éléments du réel mais ce n'est pas le réel que je cherche à peindre. Il n'en reste qu'un murmure.»

 

Nazanin 

 

Expositions personnelles

2014 Jour de silence, The Mine, Dubaï

2013 Gouffres et Turbulences, Galerie Elizabeth Couturier, Lyon (Catalogue)

2012 In the dusk, Galerie Michael Schultz, Berlin

2011 Entre chien et loup, Galerie Aaran, Téhéran (Catalogue)

2010 Galerie Eric Mircher, Paris (Catalogue)

2009 Galerie Eric Mircher, Paris

2007 Fonds d'Art moderne et contemporain de Montluçon (Catalogue)

2004 Galerie des Beaux-Arts (CROUS), Paris

 

Expositions collectives

2015

Under Realism, Galerie Da-End, Paris

Who’s afraid of picture(s)?II, A cent mètres du centre du monde, Perpignan (Catalogue)

Salo (le salon du dessin érotique-3ème édition), les Salaisons, Romainville

DRAWING NOW (9ème édition), Carreau du temple, Paris

Ma patience a des limites - Still Life, Galerie Duboisfriedland, Bruxelles

Who’s afraid of picture(s)? Le peintre et l’image, une liaison scandaleuse, Ecole supérieure d’art et design, Grenoble (Catalogue)

2014

Painting III (2000-2015), Frissiras Museum, Athènes (Catalogue)

Under Realism, Galerie C, Neuchâtel

Cadavre exquis à la plage, Projektraum Ventilator 24, Berlin

Salo (le salon du dessin érotique-2ème édition), les Salaisons, Romainville

Open your eyes, Galerie Maia Muller, Paris

Epines d’Eden, Galerie Duboisfriedland, Bruxelles

2013

Under Realism, La lune en parachute, Epinal

THE DECEIT OF THE FLESH, Frissiras Museum, Athènes (Catalogue)

On paper, CAM Gallery, Istanbul

2012

Contes Cruels, Galerie Albert Benamou, Paris

« Tiré d’une histoire vraie » - « From a true story », Galerie Aeroplastics, Bruxelles

Under Realism, Gallery Progress, Belgrade (Catalogue)

10 years after - Carte blanche à Pat Andrea, Galerie IUFM CONFLUENCE(S), Lyon (Catalogue)

2011

ECCE HOMO LUDENS - Le jeu dans l'art contemporain, Musée Suisse du Jeu, La Tour-De-Peilz

Disturbing the public opinion, Röda Sten Art Centre, Göteborg

My Super Hero, Morono, Kiang Gallery, Los Angeles

D’après la ruine, Le Titanic, Vilnius (Catalogue)

Arc en ciel, Galerie vom Zufall und vom Glück, Hanovre

2009

Iran Inside Out, Chelsea Art Museum, New York (Catalogue)

Piece à part, Galerie Eric Mircher, Paris

Selseleh / Zelzeleh, Galerie LTMH, New York (Catalogue)

2008

Faces à faces, Galerie Eric Mircher, Paris

Het nieuwe verhaal, Galerie Victor Saaverdra, Barcelone (Catalogue)

Figuration de l’imaginaire, Centre d’art contemporain, Mont de Marsan (Catalogue)

2007

In my solitude, Galerie Aeroplastics, Bruxelles

Biennale du Salon Jeune Création Européenne (jusqu’en 2009), Montrouge, Klaïpeda, Salzburg, Gennes, l'Hospitalet, Amarante (Catalogue)

Het nieuwe verhaal, Pulchri Studio, La Haye (Catalogue)

Salon de Montrouge (Catalogue)

2006

Biennale de Jeune Création, Bourge, (Catalogue)

Salon des jeunes Créateurs (H2O), Centre Culturel Valery Larbaud, Vichy

Salon de Montrouge (Catalogue)

Galerie Frissiras, Athènes (Catalogue)

2005

Novembre à Vitry, Galerie Municipale,Vitry-sur-seine

2004

Galerie des Beaux-Arts (CROUS), Paris

2003

Painting in progress, la Maison des Arts de Créteil

 

Divers

2009 Création et réalisation de peinture – Spectacle "Misérable miracle" (Mise en scène de Bruno Boulzaguet) création au Théâtre l'Echangeur, Bagnolet

2007 Création et réalisation de fresque – Théâtre municipal Gabrielle Robinne, Montluçon

2005 Création et réalisation de peinture – Spectacle musical "Mon navire sur la mer" (Musique de Jean Christophe Feldhandler) création au Théâtre Athénor, Saint Nazaire

2004 Création de masque – Spectacle de Danse "Les 7 Pavillons d’Amour" (Chorégraphie de Sh. Meshkin Ghalam) au Centre George Gorce, Boulogne Billancourt

 

Prix et résidences

2011 Résidence d'artistes Chamalot, Corrèze

2008 Prix Spécial Erro, concours d’Antoine Marin

2006-2007 Résidence d'artistes Shakers, Montluçon

2003 Prix Alphonse Cellier, Académie des Beaux Arts

2001-2003 Cité des Arts, Paris

1995 Diplôme d’honneur de la Fondation pour la Population des Nations Unies

1994 Médaille d’argent – Shankar’s Children Competition, Inde

1993 Médaille d’argent – Shankar’s Children Competition, Inde

 

Vidéos

DRAWINGNOWPARIS, Entretien avec Philippe Piguet

 

Presse

(lien articles)

2014 Le Monde, 9 février 2014, Philippe Dagen

2013 Beaux quartiers, automne 2013, Vincent Raymond, «Fabuleux ravages »

2012 Berliner Zeitung-Am Sonntag, 2 septembre 2012, « Meisterliches im Zwielicht »

Berliner Zeitung, 23 aout 2012, Ingeborg Ruthe, « Die echten und die falschen Freunde des Francis Bacon »

AZART, janvier /février 2012, Molly Mine, « Une peinture au second degré »

2011 L’Oeil n°641, décembre 2011, Philippe Piguet, « Le jeu en art contemporain, en Suisse »

Le monde magazine, 13 aout 2011, Philippe Dagen, « Les toiles inquiétantes de Nazanin Pouyandeh »

Los Angeles Times, 24 mars 2011, Sharon Mizota, « My Super Hero : New contemporary Art from Iran at Morono Kiang »

Art Das Kunstmagazin, janvier 2011, Philippe Dagen

2010 Le Monde, 31 octobre 2010, Philippe Dagen

Pariscope, 24 novembre 2010, Alexendre Grenier

2009 Artension, novembre 2009, Pierre Souchaud, « Nazanin Pouyandeh, Un non-temps éternel »

Paris Match, 26 novembre au 2 décembre 2009, Arnaud Bizot, « Femmes, artistes, les Iraniennes de la diaspora ne sont pas soumises au silence »

C Arts, septembre 2009, James Donald, « New York Celebrates Diversity of Asian Contemporary Art Week 2009 »

Flash Art Magazine, mars 2009, Rebecca Catching, « Art of Irreverence »

The Wall Street Journal, 6 août 2009, Melik Kaylan, « The view from here »

2008 Artension, septembre 2008, Pierre Souchaud, « Nazanin Pouyandeh,le murmure du réel »

Art actuel, mai 2008, Julie Esteve, « Un trio à Paris - Nazanin Pouyandeh, Léopold Rabus, Simon Pasieka »

 

Collections

Frissiras Museum, Athènes

Ramin Salsali Museum, Dubai

Galerie Michael Schultz, Berlin

Collection Leila Heller, New York

 

CONTACT

Adresse de l'atelier :

CITÉ DES ARTISTES

54 avenue Lénine 94250 Gentilly

Contacts de l'artiste :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

06 61 89 56 25

http://nazaninpouyandeh.free.fr

 

AU COEUR DE L'ART

Peintre expressioniste

 

Damien Deroubaix

Damien Deroubaix est né en 1972 à Lille.

Il vit et travaille à Meisenthal en Moselle

 

Biographie

Damien Deroubaix est diplômé de l'école régionale des beaux-arts de Saint-Étienne et de l'Akademie der Bildenden Künste à Karlsruhe. A Saint-Étienne en 1998, Il fonde le (9) BIS avec Assan Smati où il encourage pendant de nombreuses années l’innovation, l’expérimentation et les possibles dans l’art. Puis il s'installe pour neuf ans à Berlin, et en 2013, trouvant «le paradis des artistes» sur le déclin, Damien Deroubaix vient établir son nouvel atelier en Moselle, à Meisenthal, petit village du pays de Bitche où il avait coopéré pendant presque deux ans avec le Centre international d'art verrier. Le village l'apaise et l'impressionne. « Avoir une telle activité culturelle, dans un village si petit... »

 MeisenthalOk

 

Il a exposé ses œuvres en solo et en collectif dans de nombreux pays en réunissant une confrérie d'artistes (Altars of Madness, Casino, Luxembourg, 2013, Confort moderne, Poitiers 2013, State of the Union, Freies Museum Berlin 2011, Family Jewels, Villa Merckel, 2010 ), travaillé en résidence au Künstlerhaus Bethanien à Berlin en 2005 et l'ISCP à New York en 2008. Il est nominé au Prix Marcel Duchamp en 2009.

 

On trouve ses œuvres dans les collections nationales du Centre Pompidou, au MAMC de strasbourg, dans différents FRAC, au Musée du Dessin à Gravelines et dans des collections internationales au Museum of Modern Art de New York, au Mudam à Luxembourg, à Saarbrücken au Saarlandmuseum, au Museu Coleçao Berardo de Lisbonne, en Suisse au Kunstmuseum de Saint Gallen ou à la Fondation Albrecht-Dürer-Haus à Nuremberg.

Dans ses peintures sur papier, Damien Deroubaix associe des références de l'art (Dada, Francis Bacon, John Heartfield…) à l'esthétique trash et l'idéologie politique des groupes de grindcore (Napalm Death, Terrorizer, Carcass). Volontiers expressionniste, sa peinture est faite de figures monstrueuses et d'emprunts graphiques et textuels aux cultures métal et grindcore.

 

Mudam Deroubaix2016

 

Il utilise l'aquarelle pour ce qu'elle a de plus liquide, tachant le papier et laissant couler la couleur comme des humeurs malsaines. Dans ses accrochages il associe des objets aux peintures (lampes en forme de viande à kebab, requins, miradors et diverses constructions de facture simple et utilisant des matériaux élémentaires) pour renforcer la violence intérieure que son art contient.

En effet, Damien Deroubaix attache un lien particulier à la froideur, la dureté et la violence des toiles d'espressionistes allemands du début du XXème siècle. Mais ses oeuvres intègrent également les figures de la mythologie (chimères, divinités mésopotamiennes, déesses antiques). Il y a plusieurs raisons à cela. D'abord ce sont des créatures associant l'homme et l'animal pour une symbolique porteuse de sens contradictoires. On les retrouve aussi dans toute l'histoire de l'art (la méduse est présente dans la mythologie, chez Le Caravage comme dans les écrits d'Aby Warburg). Enfin la culture populaire en fait, parfois, d'improbables héros (Pazuzu est présent dans toute la première scène du film L'Exorciste, 1973).

 

Expositions personnelles

2016

Le Creux de l´enfer, Thiers (F)

Picasso et moi, Mudam, Luxembourg (L)

Musée Picasso, Vallauris (F)

Musée du dessin et de l´estampe, Gravelines (F)

Modulab, Metz (F)

Galerie Nosbaum&Reding, Luxembourg (L) :

 

2015

L´esprit de notre temps, Musée de l´Abbaye Sainte-Croix, les Sables d´Olonne (F)

Der Geist Unserer Zeit, Kunstverein Dillingen (D)

Galerie municipale Julio Gonzalez, Arcueil, (F)

Galerie Nosbaum & Reding, Luxembourg (L)

Item, Paris (F)

Best of part 1, Institut Français, Port Louis, Ile Maurice

2014

Picasso et moi, Fondation Maeght, Saint-Paul de Vence (F)

Time goes on, Galerie In Situ-Fabienne Leclerc, Paris (F)

Furies, In Situ Hors-les-murs, Atelier Rouart, Paris (F)

2013

South of Heaven, Galerie Nosbaum & Reding, Luxembourg

2011

My journey to the stars, Le Parvis, Tarbes + Château de Taurines, Centrès, (F)

Der Schlaf der Vernunft, La Chaufferie, Strasbourg, (F)

Hit the lights, Galerie Nosbaum&Reding, Luxembourg

Homo Bulla, galerie In Situ-Fabienne Leclerc , Paris (F)

2010

Die Nacht, Kunstmuseum St. Gallen, St. Gallen, (CH)

Comma19 (Temptation), Bloomberg Space, Londres, (UK)

Damien Deroubaix, Salle Picasso, dans Fantasmagoria, le monde mythique, les Abattoirs, Toulouse, (F)2009

Die Nacht, Saarlandmuseum Saarbrücken, (D)

Die Nacht, Villa Merkel, Esslingen, (D)

Sick Bizarre Defaced Creation, in Situ fabienne leclerc, Paris, (F)

Apokalyptische Reiter, URDLA, Villeurbanne, (F)

Nosbaum & Reding - Art Contemporain, Luxembourg

Utopia Burns, Filipp Rosbach Galerie, Leipzig, (D)

2008

9 bis, St. Etienne, France (avec Assan Smati) (F)

Das grosse Glück, Sima Projekt, Nürnberg, (D)

2007

Lord of all Fevers and Plague, in Situ fabienne leclerc, Paris, (F)

oblivious to evil, Galerie de l'Ecole des Beaux-Arts de Quimper, Quimper, (F)

Lucid Fairytale, Le Transpalette, Bourges, (F)

World eater, Galerie JBB, Mulhouse, (F)

Babylon, Showroom Berlin, Berlin, (D)

Die Nacht, o.T. Raum für aktuelle Kunst, Lucerne, (CH)

Space Invasion, Vienne, Autriche

2006

Ia iak sakkakh iak sakkakth Ia shaxul Ia kingu ia cthulu ia azbul Ia azabua, Nosbaum & Reding - Art Contemporain, Luxembourg

Chemical Warfare, Autocenter, Berlin, (D)

No system can give the masses the proper social graces (avec Manuel Ocampo), vestibule de La Maison Rouge, Paris, (F)

2005

Human Waste, in Situ fabienne leclerc, Paris, (F)

Let there be rot (fun in the morgue), Künstlerhaus Bethanien, Berlin, (D)

Art Basel Statement, in Situ fabienne leclerc, Bâle, (CH)

2004

Groupe Laura présente Karl Marx, espace public, Tours, (F)

Werbung, Nosbaum & Reding - Art Contemporain, Luxembourg

Rheinschau. Art Cologne Projects, Nosbaum & Reding - Art Contemporain, Cologne, (D)

Imbiss 2 (avec Kristina Solomoukha), Ecole des Beaux-Arts et Groupe Laura, Tours, (F)

Synthetically Revived, Konsortium, Düsseldorf, (D)

Catastrophic, Filiale Basel, Basel, (CH)

2003

Fear factory, in Situ fabienne leclerc, Paris, (F)

Total Grind, Musée d'Art moderne et contemporain, Strasbourg, (F)

nouvelleobjectiviténeuesachlichkeit, Galerie Oeil, Forbach, (F)

You suffer... but why?, Nouvelle Galerie, Grenoble, (F)

Symphonies of Sickness, VKS, Toulouse, (F)

Imbiss (with Kristina Solomoukha), La Galerie, Noisy-le-Sec, (F)

2002

la voix de son maître, paris project room, Paris, (F)

Magic Jackpot (with Kristina Solomoukha), Glassbox, Paris, (F)

2001

Im Lichthof, Staatliche Akademie der Bildenden Künste, Karlsruhe, (D)

 

Expositions collectives

2016

The Dark Side of the Moon, Kunstmuseum St Gallen (CH)

2015

Le vent des forêts, centre d´art de la Meuse. (F)

Sans tambour ni trompette – Cent ans de guerres, Artothèque de Caen (F)

Furiosités, Galerie Frédéric Lacroix, Paris (F)

Ma voix, Le silo U1, Château Thierry (F)

The housebreaker, Riga art space, Riga (Lettonie)

2014

Vanitas – contemporary reflexions on love & death from the collection of Stephane Janssen, Phoenix Art Museum, Phoenix (USA)

Sans tambour ni trompette - Cent ans de guerre, commissaire Julie Crenn, La Graineterie, Houilles

Biennale de Busan, Corée du Sud

Névralgies, Galerie Maia Muller, Paris

Astralis, Espace Culturel Louis Vuitton, Paris (F)

Voir en peinture 5, La box, Bourges (F)

Drôles de gueules, Frac basse Normandie, Caen (F)

Château Sauvage, Saarländische Galerie im Palais am Festungsgraben, Berlin (D)

Inhabiting the world, Biennale de Busan, Corée du sud

Albrecht Dürer et la Suisse, Musée Jenisch, Vevey (CH)

2013

2000+, Saarlandmuseum Saarbrücken (D)

Donation Florence et Daniel Guerlain, Centre Pompidou, Paris (F)

Altars of madness, Casino Luxembourg, (L), et Le confort Moderne, Poitiers (F)

Dieu est un fumeur de Havanes, MUDAM, Luxembourg

A More Perfect Day, Artsonje Center Seoul, Corée du sud

La belle Peinture 2 Palais Pisztory, Bratislava, Slovaquie

La belle Peinture 2, Halles Phoenix, Port Louis, Maurice

Château Sauvage,Museum Schloss Fellenberg., Merzig (D)

Artists for Tichy, Tichy for artists, GASK, gallery of the central Bohamian region, Kutna Hora, République Tchèque

De leur temps 4, Hangar à Bananes, Nantes (F)

Autocenter, Berlin (D)

Friends and Family, Galerie Eva Hober, Paris (F)

Accrochage #2, Galerie ohne feste Bleibe, Saarbrücken (D)

2012

Hybrides & chimères ou la conquête d'un rêve éveillé Musée Goya, Castres (F)

Je n'ai pas bien compris si tu restais ce soir, Damien Deroubaix & Jean François Gavoty, Musée des Beaux-Arts, Besançon, (F)

La belle peinture est derrière nous, Lieu Unique, Nantes, (F)

La belle peinture est derrière nous, Musée des Beaux-Arts de Maribor, Slovenie.

Les Bruits du Dehors, Biennale du Havre, Le Havre, (F)

Le jour d'avant, Domaine départemental de la Garenne Lemot, Gétigné-Clisson, (F)

La peinture française contemporaine, combinaisons de l'histoire, PERMM Museum of contemporary art, Permm, Russie

Fliegen, Künstlerhaus Bethanien, Berlin

De leur temps 4, Hangar à bananes, Nantes (F)

2011

You should be living: the visual language of heavy metal, avec Nic Bullen, Wolverhampton Art Gallery, UK

Galerie Barbara Seiler, Zürich, (CH). Curator: Marcel van Eeden

Lumière noire, Kunsthalle Karlsruhe, (D)

Dürer und Co. reloaded, Städtisches Kunstmuseum Spendhaus Reutlingen, (D)

State of the union, Freies Museum Berlin, Berlin (D)

D´après la ruine, Titanikas, Vilnius, Lituanie

Ars apolcalipsis - Kunst und Collapse, Kunstverein Gütersloh, (D)

Bulbus Oculi - My precious, de Willelm3, Vlissingen, (NL)

L´apocalypse de Dürer: 500 ans!, Musée du dessin et de l'estampe originale de Gravelines, F

Sphères 4, Galleriacontinua / le Moulin, Boissy-le-Châtel, (F)

Thrill, ancienne Douane, Strasbourg, (F)

Carte blanche à Damien Deroubaix, Ecole Supérieure des Arts Décoratifs, Strasbourg, F

My Paris, collection Antoine de Galbert, Me Collectors Room, Berlin, (D)

Collector, oeuvres du centre national des arts plastiques, Tri postal, Lille, (F)

2010

La belle peinture est derrière nous,Sanat LimanI, Istanbul, +CER Modern, Ankara, Turquie

Collection Florence & Daniel Guerlain - dessins contemporains, Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon, (F)

Nominés du prix Marcel Duchamp, exposition universelle, Shanghai, République Populaire de Chine

Es werde Dunkel! Nachtdarstellungen in der zeitgenössischen Kunst, Stadtgalerie Kiel, (D)

Es werde Dunkel! Nachtdarstellungen in der zeitgenössischen Kunst, Kunstmuseum Alte Post, Mülheim a. d. Ruhr, (D)

Le meilleur des mondes, MUDAM, Luxembourg

Des jeunes gens modernes, Espace Art 22, Agnès B, Bruxelles, Belgique

De Leur Temps (3), 10e anniversaire du Prix Marcel Duchamp, Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg, (F)

Shanghai works of Damien Deroubaix, Xiang Liqing and Hu Jia Chen, studio exhibition, Shanghai, Chine

Damien Deroubaix | Mael Nozahic, Institut Français, Berlin, (D)

Figures de rêve, Centre d'art Doual'art, Douala, et Décalages, Centre culturel français, Yaoundé, (part de Manifestation d'art contemporain au Cameroun organisé par le Centre national des arts plastiques), Cameroun

Fantasmagoria, le monde mythique, Grotte du Mas d'Azil, (F)

Linolschnitt heute VIII, Städtische Galerie Bietigheim-Bissingen, (D)

2009

Arte Na França, O Realismo, Museu de Arte de Sao Paulo Assis Chateaubriand - MASP, Sao Paulo, Brésil

Arte Na França, O Realismo, Museu de Arte do Rio Grande do Sul Ado Malagoli - MARGS, Porto Alegre, Brésil

Espaço Cultural Contemporâneo, Brasilia, Brésil

Elusive Dreams 1, Les Hauts Du Ru, Montreuil (F)

Elusive Dreams 2, IMOCA, Irish Museum of Contemporary Art, Dublin, Irlande

La force de l'art 02, Grand Palais, Paris, (F)

40 ans de figuratif, Espace François Mitterrand, Périgueux, (F)

Es werde Dunkel! Nachtdarstellungen in der zeitgenössischen Kunst, Städtische Galerie Bietigheim-Bissingen, (D)

Who's afraid of design ?, expo de l'inauguration de la Cité du design, Saint-Étienne, (F) Family Jewels, Bahnwärterhaus, Esslingen am Neckar, (D)

2008

Family Jewels, Bongoût Gallery, Berlin, (D)

Nao te posso ver nem pintado, Museu Colecçao Berardo, Lisbonne, Portugal

Des jeunes gens modernes, galerie du jour Agnès B, Paris, (F)

The ten last shots, Bongoût Galerie, Berlin, (D)

Mark Moore Gallery, Los Angeles, USA

Weniger Geld, Mehr Liebe, TMP de Luxe, Berlin, (D)

Endless Sickness, a3.artfor, Moscou, Russie

2007

Surréalités - Aspekte des Surrealen in der zeitgenössischen Kunst, Centre Pasquart, Bienne, Suisse

Inky Toy Affinitas, Cerealart, Philadelphia, USA

Works on paper, Gallery D'Amelio Terras, New York, USA

Heterotopias, 1st Thessaloniki Biennale of Contemporay Art, Thessaloniki, Grèce

Icons. Works on paper, Lumen Travo Gallery, Amsterdam, (NL)

De leur Temps 2, Musée de Grenoble, Grenoble, (F)

Gaston Damag, Damien Deroubaix, Manuel Ocampo, Magnet Gallery, Manilles, Philippines

Welcome to Our Neighbourhood, Casino Luxembourg - Forum d'art contemporain, Luxembourg

Saint-Etienne-Bratislava : un point de vue, Musée d'Art Moderne, Saint-Étienne, (F)

Ein abwertendes Bild der Frau, West Germany, Berlin, (D)

Nosbaum & Reding at Artnews Projects, Berlin, (D)

Zone de défense, Kunstverein Kohlenhof, Nuernberg, (D)

Welcome to Our Neighbourhood, Casino Luxembourg - Forum d'art contemporain, Luxembourg

2006

Mental Image - Wortwerke und Textbilder, Kunstmuseum St. Gallen, St. Gallen, Suisse voir en peinture/two, La Générale, Paris, (F)

Peinture/Malerei, Martin-Gropius-Bau, Berlin, (D)

Autocenter, Berlin, (D)

My Home Is My Castle, Parc Heintz, Luxembourg

Peinture/Malerei, Martin-Gropius-Bau, Berlin, (D)

Vendanges tardives, URDLA, Villeurbanne, (F)

Société des Nations, factice et scindée en elle-même, Circuit, Lausanne, Suisse

2005

Team Gallery, New York, USA

Urbane Realitaeten: Fokus Istanbul, Martin-Gropius-Bau, Berlin, (D)

Sutton Lane Gallery, Londres, UK

Dépendance, Bruxelles, Belgique

Institut Français, Düsseldorf, (D)

Ah Dieu ! que la guerre est jolie, FRAC Basse-Normandie, Caen, (F)

2004

Contexte, grotesque et parodie, Centre d'art contemporain Abbaye St André de Meymac, (F)

Negociation : for love or for money ? Galerie Donzevansaanen, Lausane, (CH)

2003

1ers degrés, les abattoirs de Riom (F)

2002

Hinterm Bahnhof, Karlsruhe (D)

 

Prix et résidences

2008

International Studio & Curatorial Program (ISCP), New York - Cultures France

2003

Berlin research grant - Fonds d'incitation à la création, Délégation aux Arts Plastiques, Paris

1998

Artist residency, Karlsruhe - Office Franco-Allemand pour la Jeunesse

 

Vidéos

Berlin 2009

DRAWINGNOWPARIS, Entretien avec Philippe Piguet

 

CONTACT

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

IN SITU FABIENNE LECLERC

19 rue Michel Le Comte,

75003 Paris

France

+33 (0) 1 53 79 06 12

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.insituparis.fr

 

NOSBAUM & REDING

4, rue Wiltheim

Luxembourg L-2733

Luxembourg

(+352) 26 19 05 55

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.nosbaumreding.lu

 

AU COEUR DE L'ART

Peintre, graveur, créateur d'installations, avec une tendance abstraite.

Né en 1937 à Osaka, Japon
Travaille et vit à Paris, France depuis 1966

 

Élève et diplômé de l'École des Arts et Industries d'Osaka, il commence, en 1955-57, à participer aux activités du groupe Gutai; en 1960 il expose ses peintures à la 9e exposition du groupe, dont il est élu membre en 1963, et avec lequel il continue d'exposer jusqu'en 1968, notamment en 1965 et 1967 à Paris et Rotterdam. En 1966, ayant obtenu le Prix de l'Institut franco-japonais de Tokyo pour un séjour en France, il arrive et se fixe à Paris. De 1967 à 1970, comme élève de l'Atelier 17 de Stanley William Hayter, il se forme à la gravure qui devient alors sa principale technique, et devient l'assistant de Hayter en 1969-1970.

 

Expositions personnelles

2015
Otani Memorial Art Museum, Nishinomiya, Japon  

2013-2014
Conversions, Galerie Friedrich Müller, Francfort-sur-Main
2013
Gutaï Spirit Forever - Part I - works from 1964 to 1976, Galerie Richard, New York
Gutaï Spirit Forever - Part 2 - works from 1977 to 2013, Galerie Richard, New York
A Matrix, Hauser & Wirth, Londres

2012
Des années 60 à nos jours, Galerie Richard, Paris
Commencements du cercle, Galerie Jean Greset, Besançon
Espace muséographique, l’Institut Catholique, Toulouse
Tsubaki Kindai Gallery, Tokyo

2011
L’Espace du dedans, Lille
Around the Circle, Galerie d’Art Horizon, Colera
Foire d’art de Tokyo 2011, Tokyo International Forum, Tokyo
Around the Circle, Cohju Contemperary Art, Kyoto
Museum Haus Kasuya, Matsutani & Ralphe Petty, Yokosuka
Galerie Kai, Kobe
The Spirit of Gutaï, Galerie Friedrich Müller, Francfort-sur-Main

2010
Museum Kamakura, Kanegaza Kamakura
Galerie Feider, Bruxelles

2009
Japan Art , Galerie Friedrich Müller, Francfort-sur-Main

2008
Espace art contemporain Saint Martin, Montélimar
Negenpuntnegen Gallery, Roesemare

2007
Kaneko Art Gallery,Tokyo
Galerie Guislain, États d’Art, Paris
L’Espace du Dedans, Lille
Centre culturel André Malraux, Agen

2006
Galerie Feider, Bruxelles
Galerie Nina Lumer, Milan
Galerie Kaneko, Tokyo
L’Arsenal, Metz

2005
Galerie Kan, Kyoto

2004
Hiro Chikashige Galerie, Okayama
Les années 50 jusqu’aujourd’hui, Galerie Accostage, Takamatsu
ARCO, Galerie Mussohkan, Madrid

2003
Bands of Blackness, Lads Galerie, Osaka
Galerie Yume, Tokyo & Kaneko Art, Tokyo
2002
Cairns Regional Museum Gallery, Cairns
Bands of Blackness, Galerie Don Soker, San Francisco, Californie
2001
WAVE 2, Galeries Motomachi, Kobe & Gendaikko Museum, Miyazaki
WAVE, Galerie Takechi, Kumamoto

2000
WAVE, Musée Otani, Nishinomiya

1999
Galerie Studio Uno, Tokyo
Matsutani & Van Houten, installations, Fondation DANAE, Jarnac
Galerie Don Soker, San Fancisco, Californie

1998
Action-Temps-Espace, Fondation DANAE, Jarnac
Dans le cadre de l'Année du Japon en France, Musée d'Orbigny et Cloître de Dames Blanches, La Rochelle
Matsutani & Kanno, Monochrome, Le Palais des Congrès et de la Culture du Mans, Le Mans
Matsutani & Horio, Art Contemporain du Japon: La tentation du blasphème, Espace Ecureuil (Caisse d'Epargne de Midi Pyrénées),
Toulouse
Matsutani & Horio, Galerie Le Rire Bleu, Figeac
Galerie Eric Le Gallo-Espace 061, Rouen

1997
Matsutani & Suga à Kaneko Art, Tokyo
Peintures & dessins, Galerie Cour Carré, Nancy
TICAF, Galerie Motomachi, Tokyo International Forum, Tokyo

1996
Galerie Rosa Turetsky, Genève

1996 Japan Art, Francfort-sur-Main
Kaneko Art, Tokyo

1995
Galerie J.Mercuri, Paris

1994
Gallery Tor Road, Kobe
The 60's, Gallery Tsubaki Modern Art, Tokyo

1993
Les Découvertes Grand Palais, Gallery Faust of Geneva, Paris
Gallery 27, Toulouse
Otani Memorial Art Museum, Nishinomiya
Gallery Pascal Polar, Bruxelles

1992
Ashiya City Museum of Art and History, Ashiya
Gallery Faust, Genève
Gallery Ichiyacho, Kyoto
Kaneko Art, Tokyo
International Contemporary Art Fair, Motomachi Gallery, Yokoyama

1991
Gallery Suzukawa, Hiroshima
Gallery Motomachi, Kobe
Japan Art, Francfort-sur-Main
Ville de Mortagne au Perche
Galerie Keller, Paris

1989
Kaneko Art, Tokyo
Galerie Ishiyacho, Kyoto
Galerie d'Art Actuel, Liège
Agi Schöningh Gallery, Zürich

1988
Centre d'Art Contemporain Pablo Neruda, Corbeil-Essonnes
3ème exposition "Manière Manière", centre culturel coréen, Paris
Japan Art, Francfort-sur-Main
Gallery Marina Dinkler, Berlin
Atelier Nishinomiya, Nishinomiya
1987
Espace/Galerie du Crédit Agricole, Paris
Galeriedes Licearium, Poitiers
Galerie Keller, Paris

1986
Gallery Japan Art, Francfort-sur-Main
The Contemporary Museum, Honolulu, Hawaii
Galerie Raymond Cordier, Paris
Gallery Motomachi, Kobe

1985
Gallery Monochrome, Aix la Chapelle
Gallery Faust, Geneva
1984
Gallery Don Soker. San Francisco

1983
Gallery Marina Dinkler, Berlin
Galerie S-65, Aalst
Osaka Contemporary Arts Center, Osaka

1982
Galerie Don Soker, San Francisco

1980
Galerie S-65, Aalst
Gallery Motomachi, Kobe
La Cuvee, Lyon

1979
Gallery Marina Dinkler, Berlin

1978
Galerie Alain Oudin, Paris
Gallery Don Soker, San Francisco

1974
Galerie Kasahara, Osaka

1972
Galerie Kasahara, Osaka

1969
Galerie Ariadne, Vienne

1968
Galerie Zunini, Paris

1963
Gutai Pinacotheca, Osaka

 

Expositions collectives

2015
Oeuvres sur papier, Galerie Richard, Paris

2014
25 years, Galerie Richard, Paris
Art Paris, Galerie Richard, Paris
Japon, Abbaye Saint Andrè Centre d'art contemprain, Meymac
70 Combats Pour La Liberté, Le Radar, Espace d'Art actuel, Bayeux

2013
Gutaï : Splendid Playground, Guggenheim Museum, New York
Sugaï / Matsutani  print works, Ashiya City Museum of Art History, Hyogo

2012
Gutaï, The Spirit of an Era, Nationnal Art Center, Tokyo
Gutaï, Gallery Hauser & Wirth, New York
Painting Toward Thee Dimensions, Galerie Richard, New York

2011
Résonances japonaises en France, Galerie Jean Greset, Besançon
Venus d’ailleurs Martine Franck, Maison Européenne de la photographie, Paris

2011
Une Fois, une Rencontre, Le Radar-Espace d’art actuel, Bayeux

2010
Japanese Art 1950 – 2010, Musée national d’art, Osaka

2009
20 ans de la Galerie Akié Arichi, Paris

2008
Projet Akebono, Franco Japonais, Cité internationale des arts, Paris

2007
Resounding Spirit, art contemporain Japonais des années 60, Carleton University, Ottawa

2006
ART’ITUDES (sélection de la collection du Centre de la gravure de La Louvière) ; Palais des Beaux Arts Bruxelles

2004
Métamorphoses du Livre organisé par C.Corre & CLAC, Bibliothèque Forney, Paris
Regard, Centre d’art “Le Village”, Cardet
Musée de l’éphémère, Montélimar
Prints from East to West, museum of fine arts, Tokyo

2003
Au de-là de l’arbre (Beyond the Trees), Galerie Akié Aricchi, Paris
Abstrait TRAIT abstrait - la Galerie Le Rire Bleu au Espace Culturel de Rignac
NOIR BLANC, Galerie Guislain, Etats d’Art, Paris
Pure Placebo, Gallery H.O.T. Osaka

2002
Looking for the new, The Museum of Modern Art, Wakayama

2001
The Renaissance of Black and White, Konishi House, Osaka

1999
Trees, Galerie Akié Aricchi, Paris

1998
EU-Japon, Grands et Jeunes d'Aujourd'hui, Tokyo & Séoul
Asian Avant-Garde, Christie's Fine Art Lte, Londres

1997
Foundation Danae, Jarnac

1994
Fonds Départemental d'Art Contemporain, Bobigny
SAGA (FIAC of Editions) Galerie Arichi, Paris
10 artistes de l’Atelier Counterpoint, Galerie Aricchi, Paris,Halles aux Graines, Mortagne-au-Perche, Plages de Mémoire, Mortagne
Livres d'Artistes, Galerie Lara Vincy, Paris
Musée de l'Art Contemporain de Nice, Chimériques – 1995 Polymère:Plastique, Nice

1993
Gutaï II(1956-1965), Gutaï III(1965-1972), Ashiya City Museum of Art and History. Ashiya
Intérieurs, 100 oeuvres sélectionnées de collections privées d’art moderne, Midi-Pyrénées
Artists'Notebooks, Bibliothèque d'Aix-en-Provence
Gutaï Suite, Palais des arts à l’Ecole des beaux arts, Toulouse
Gallery 27, Toulouse
7 Artistes japonais, Centre Culturel de Noroît, Arras
FIAC, Galerie Rosa Turesky, Genève

1992
Drawn in the Nineties, The Katonah Museum of Art, Katonah, New York

1991
Galerie 16, Paris

1990
SAGA (FIAC of Editions)  Galerie Keller, Paris
Osaka Triennale 90, The International Triennale for Painting, Osaka (3ème prix)
Dess(e)ins de Sculpteurs II, La Galerie Municipale Edouard Manet, Gennevilliers
Gutaï 1950-1960, Musée Syoto, Tokyo
Osaka Triennale 1990 International Competition, Osaka, médaille de bronze

1989
Dessins de sculptures, Galerie Patrick Riquelme, Vannes

1987-1990
The Artist's Notebook, Galerie Bernard Jordan, Paris
Akiyama Gal, Tokyo, Atelier Nishinomiya
Centre culturel de Carcassonne
Centre culturel de Besançon
Gallery La Brea, University of California, Los Angeles, Californie

1987
Black & White in Art Today, Museum of Art,  Saitama
Présence des Formes, The Architect, Les Angles, Avignon
Ephemeral, Chapelle St. Louis de la Salpetrière, Paris
Japon : Présent et passé, Centre de la Vieille Charité, Marseille

1986
Présence des Formes : The Alchimist '86, Les Angles, Avignon

1985
Encounters, 30 years, Galerie Stadler, Paris

1984
Salon de Montrouge, Paris

1983
Gutaï 1950-1980  National Museum of Modern Art, Madrid
Museum of Art, Belgrade

1982
Montrouge Salon, Paris

1980
Sols, Voûtes, Espaces entre-les deux, American Center, Paris

1979
Jiro Yoshihara & Gutaï Today, Museum of Modern Art, Hyogo Prefecture Kobe

1977
World Print Competion, San Francisco

1976
18 Years of Gutaï, Galerie Prefectural, Osaka

1973
World Print Competion, Special Edition Purchase Award, San Francisco

1972
18th Natioanal Print Exhibition, The Brooklyn Museum, New York
Graphic Arts, Biennale de Venise

1970
17th National Print Exhibition, The Brooklyn Museum, New York

1966-1970

International Salon of Gallery Pilots, musée des Beaux Arts, Lausanne

1966
1st Competition of the Mainichi Newspaper & the Municipal Art Museum, Kyoto

1965-1967
Group Gutaï, Galerie Stadler, Paris & Gallery Studio, Rotterdam

1963
Group Gutaï, Pinacotheca, Osaka

 

Bibliographie

 

- Gutai - Splendid Playground, Tiampo, Ming. Munroe, Alexandra. 316 pages, Guggenheim Museum Publication 2013, New  York,
 - Permanence and Metamorphoses in the work of Takesada Matsutani, février, 2013, Germain Viatte, Galerie Richard, New  York
- First retrospective of Takasada Matsutani in France, AMA, février 2012, Paris
- Matsutani’s Moment, Edward M. Gomez, Art in America, mai 2010, pages 136 - 143
- Matsutani par lui-même, adapté  du japonais par Philippe Jubard, Art Absolument, automne 2006, n°18, pages 38 - 43
- Invitation à la Culture Japonaise, Editions La Découverte, Paris 1991 sous la direction de Jean François Sabouret. Pages 105 et 113.
- En Haut Le Noir, En Bas Le Vent, Merysol Léon, Point à La Ligne No.1, Novembre, 1985, Paris.
- Les Miroirs Métaphysiques de Matsutani, Alain Jouffroy, Kaneko Art, Tokyo 1982
- Japanese Contemporary Art, Tomorrow's Art, Yoshiaki Inui, Syogakukan, Tokyo 1980.
- Recent works of Matsutani, Yoshiaki Inui, Motomachi Gallery, Kobe 1980.
- Graphics, Pat Gilmor, Arts Review, London. 1968.
- Jeune Peinture, Millésime 69, Les Expositions de la Saison Prochaine III, " La Jeunesse comme Parti Pris", enquête par Catherine Millet, Les Lettres Françaises, 1968.
- Gutaï An On the Spot Report, Jules Langsner.  Art International IX, 1965

 

Prix et Distinctions

 

1990
Grand Prix de Peinture. Osaka Triennal, Japon
1980
Unanimous Honorary Prize of the International Jury.  Exposition internationale de dessins, Rijeka, Croatie
1974
2nd Prize. Biennal of Bradford, Royaume-Uni
1973
World Print Competion, Special edition purchase prize., San Francisco, Etat Unis
1972
Purchase Prize. Internationale Drawing Exhibition, Rijeka, Croatie
1969
International Nickel Award, Society of Canadian Engravers. 3rd Prize from the Europahaus, Vienne
1969
Festival international de peinture, Cagnes-sur-Mer, France
1966
Grand Prix de l’institut franco japonais & Mainichi Newspaper, Japon

 

Collections publiques et privées

Musée national d'art moderne - Centre Pompidou, Paris
Solomon R. Guggenheim Museum, Dubai
Rachofsky Foundation, Dallas, Texas
Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
Ministère de la Culture de France
Ministère de la culture de Belgique
IBM France, Paris
Musée d'art moderne de Hyogo, Japon
Musée d'art moderne, Tokyo
Kita Kyushu City Art Museum, Japon
Perfectoral Museum of Mie, Japon
Ashiya City Museum, of Art and History, Ashiya, Japon
Konan Educational Institution, Japon
Museum of Modern Art, Rijeka, Croatie
Fujiki Hospital Collection, Miyazaki, Japon
Hotel Porta Pia Collection, Kobe, Japon
Centre d'art contemporain, Osaka, Japon
Otemae Women's College, Japon
Musée de la ville de Takamatsu, Takamatsu, Japon
Musée Cantini, Marseille, France
Musée mémorial Otani, Nishinomiya, Japon
Conseil Général de Seine St Denis, France
Musée municipal d'art moderne d'Osaka,Osaka, Japon
Musée municipal de Takamatsu, Shikoku, Japon
Bibliothèque Nationale de Paris
Artothèque de Poitiers, France
Bibliothèque Doucet, Paris
Bibliothèque Royale, Bruxelles
Bibliothèque de Mulhouse, Mulhouse
Bibliothèque de Caen, France
New York Public Library
Boston Library
Philadelphia Free Library
Chase Manhattan Bank
Philippe Morris, Inc
Tadao Ando Architect & Associates, Osaka
Cincinnati Museum, Ohio
The Albertina Museum, Vienne
Vienne National Museum of Oslo, Norvège
Cracovie Museum and Lodz Museum, Pologne
Victoria and Albert Museum, Londres, Royaume-Uni
City of Manchester Art Museum, Royaume-Uni
Museum of Modern Art, Haifa, Israël
Modern Art Museum of Kamakura, Japon
Prefecture de Tochigi, Japon
Modern Art Museums of Tokyo, Kyoto & Hyogo. Japon
Prefectoral Galleries of Osaka and Kanagawa
Museum of Ashiya City of Art and History, Ashiya, Japon
City Museum of Contemporary Art, Hiroshima, Japon
Center for Engraving and The Printed Image, La Louvière, Belgique

Peintre, sculpteur

D'origine sino-javanaise, John Lie A Fo est né au Suriname à Paramaribo le 15 juin 1945. Il vit et travaille en Guyane française.
Artiste incontournable des Guyanes, il est le premier à obtenir une reconnaissance internationale.
Son œuvre est inspirée par de profondes convictions humanistes et spirituelles, forgées par ses expériences et nourries par ses rencontres. Elle traduit la diversité des cultures dans les Tropiques. C'est une œuvre forte où l'on peut suivre la volonté de trouver les liens entre les cultures dans l'évolution de l'expression graphique. D'abord influencé par le cubisme - John Lie A Fo adore Pissa - il s'essaie dans diverses voies avant de trouver la spontanéité qui lui est propre. Il revendique ses racines tropicales d'Amérique du sud dans la matière même de ses œuvres : Il emploie pour ses fonds de la bauxite, le minerai de son pays natal.

 

 

L'enfant des tropiques

En décembre 2013, dans son discours inaugural de l'exposition John Lie A Fo à la Galerie l'Encadrier à Cayenne, Paul Léandri dit de lui : «John Lie A Fo nous offre du monde une vision sans concession ni compromission. Il demeure ce témoin attentif, cet observateur engagé qu’il n’a jamais cessé d’être depuis que, au cœur des années 70, il redécouvre l’alphabet afaka, et revendique, lui le surinamais d’origine sino-javanaise, son héritage bushinengé et amérindien.
Sa culture, celle qui nourrit son œuvre, est celle des Tropiques où se mêlent toutes les identités et toutes les volontés, assumant ses traditions tout en revendiquant son propre affranchissement.
L’œuvre de John Lie A Fo explore le réel tout en révélant le possible. Il puise à toutes les sources, calligraphiques ou mythiques, telle la cérémonie jarang-képang, se nourrit de toutes les expériences artistiques et culturelles, du Tropicalisme au mouvement Cobra, en passant par tous les héritages européens, sur lesquels il fait main basse, sans aucuns scrupules, pour mieux les transcender.
Il est en cela l’enfant des Tropiques, nourrit de toutes les cultures et de toutes les influences.»

 

Les premières années

A 15 ans John Lie A Fo rejoint les Pays-Bas et, après s'être engagé dans l'armée, vit de petits boulots administratifs. A 18 ans il sillonne l'Europe pour tenter une carrière musicale. Lors de son périple, il rencontre à Amsterdam la danseuse de ballet Maria Tjaden et s'installe en Hollande pour s'y marier en 1967. Il est alors musicien. En 1968 il s'installe à Anvers et s'inscrit à l'Académie Royale des Beaux-arts dont il suit les cours du soir parallèlement à la gérance du bar qu'il a créé pour y jouer sa musique. Extrêmement motivé, il est repéré par les enseignants.

John Lie A Fo décide de se consacrer définitivement à la peinture et la sculpture en 1970. C'est à ce moment qu'il découvre l'écriture Afaka en visitant le musée des Tropiques d'Amsterdam. Cette écriture, inventée par Ndyuka Afaka Atoemoesi, un esclave prisonnier - un noir marron - pour communiquer secrètement avec les autres détenus, a été pour lui un déclencheur. En 1974 il retourne aux Pays-Bas, à la Haye. Il s'y inscrit à l'Académie des Beaux-arts pour continuer ses études. Il reçoit une subvention d'État, la BKR, et peut se consacrer entièrement à l'art. En 1976 il s'installe dans un atelier au «Stille Veerkade» qu'il conservera jusqu'en 1991. Sa première exposition aura lieu à Paramaribo en 1976, tout juste après l'indépendance du pays, devenu le plus petit État d'Amérique du Sud.

 

Un Guernica personnel

En 1978 il retourne s'installer au Surinam pour y vivre avec sa femme Maria et ses deux enfants. Il s'impose à travers ses expositions solitaires et collectives et participe activement au développement de la culture en élaborant une subvention d'artistes. En 1983, cette impulsion est dramatiquement interrompue : il retourne aux Pays-Bas pour fuir l'insurrection et le régime militaire instauré par les coups d'États successifs depuis le 25 février 1980. Sa frustration et sa colère s'expriment à travers ses gravures de l'époque, pour parvenir à des peintures plus réalistes au fil de son apaisement. Il suscite rapidement l'intérêt du public et crée une collaboration étroite avec les autres artistes, en particulier dans le domaine de la sérigraphie, où ils innovent ensemble et
développent de nouvelles techniques.
C'est le succès, mais les tropiques lui manquent. En décembre 1983 il retourne en Amérique du Sud, cette fois en Guyane, pays voisin du Suriname, pour s'y installer définitivement et y retrouver un environnement naturel identique à son pays natal. Il achète un immense terrain qu'il défriche et façonne comme une œuvre d'art.
Il vit là, à Montjoly, chemin Morne Coco depuis plus de 30 ans.

 

John Lie A Fo aux états généraux de l'outremer